Festival 2019 - Réservez vos places

MARDI 30 JUILLET - 21H

ENTRE 2 CAISSES

THÉATRE

Cie : ENTRE 2 CAISSES ON VOUDRAIT VOUS DIRE AU REVOIR

“Vingt-quatre ans. Vingt-quatre ans de tournée, de chansons, de rencontres, vingt-quatre ans d’émotions. Vingt-quatre ans de vie et de travail d’une équipe indestructible. Ça ne pouvait pas s’arrêter comme ça, en catimini, à petit feu, sans étincelles. Nous avions envie de prendre le temps de vous dire au revoir. Jusqu’au 9 janvier 2021, Entre 2 Caisses chantera vingt-quatre ans d’Entre 2 Caisses mais en une heure et demie, et dans le désordre. A très vite ! “

Entre 2 Caisses est un groupe de musique français, fondé en janvier 1997. Il se compose de Dominique Bouchery, Bruno Martins, Jean-Michel Mouron (qui fut par ailleurs le manager des Wriggles) et Gilles Raymond. Aux débuts du groupe, Hal Collomb (ancien du groupe folk La Chifonnie) en faisait partie. Leur répertoire se constitue de textes d’auteurs de la chanson française tels Allain Leprest, Sarclo, Gérard Morel, Gaston Coutéou Claude Semal, et de quelques textes originaux. Ils ont remporté en 2003 le Grand Prix du Disque de l’Académie Charles-Cros, avec Faute de grives.... Ils ont été à plusieurs reprises en création au théâtre Antoine Vitez d’Ivry-sur-Seine, notamment dans deux spectacles mis en scène par Juliette, à l’automne 2012 sur des chansons d’Allain Leprest (« Je hais les gosses ») et en février 2016 avec Sous la peau des fi lles, chansons de femmes. Entre 2 Caisses a reçu en 2017 le Prix Jacques Douai.

 

Entrée 15 € - Placement libre

Je commande mes places pour le THÉATRE du 30 JUILLET

MERCREDI 31 JUILLET - 21H

NAÏMA GIROU, Michel MARRE, Pierre COULON-CERISIER

JAZZ

NAÏMA GIROU, Michel MARRE, Pierre COULON-CERISIER

Ce trio acoustique nous propose un superbe répertoire avec des thèmes choisis qui feront le bonheur des amoureux du jazz vocal.

Naïma Girou, chanteuse et contrebassiste, également scatteuse, est une voix émergente et inspirée de la jeune génération talentueuse des musicien.ne.s de jazz. Avec quelques riches accords posés par le pianiste PCCerisier, avec aussi la trompette de Michel Marre qui, comme à son élégante habitude, viendra flasher d’improvisation toutes ces  éternellement jeunes chansons. En perspective ... un riche et beau trio... De la musique vivante, très vivante.

 

Entrée 15 € - Placement libre

Je commande mes places pour le JAZZ du 31 JUILLET

VENDREDI 2 AOÛT - 21H

VARVARA EPOMNYASHCHAYA

RÉCITAL PIANO

VARVARA

Beethoven : Sonate op.27 n°2, « Au Clair de Lune « (1802) Op.81a, « Les Adieux « (1810) Liszt : Sonate en Si Mineur

Révélée au public du Festival l’an passé, la jeune pianiste russe a depuis franchi le stade d’une réputation mondiale. L’intelligence musicale et la virtuosité exemplaire au service,ce soir, de deux splendeurs parmi les sonates de Beethoven, celle nommée « Au Clair de Lune » par le poête romantique Rellstab (qui a sagement attendu la mort du compositeur pour y coller un pareil titre …)et que par ailleurs Beethoven dédia en 1802 à une agaçante péronnelle du nom de Giulietta (définitivement entrée par là dans la Légende des Amours) et cette 26°sonate que Beethoven nomma lui-même « Les Adieux » racontant les Habsbourg en fuite devant Napoléon et leur retour à Vienne, vaincus, en 1810 . Deux chef d’oeuvre avant la deuxième partie du concert, où Varvara abordera la Sonate des Sonates, celle prodigieuse, écrite en 1853 par le génie du piano : Franz Liszt .

 

Entrée 15 € - Placement libre

Je commande mes places pour le RECITAL PIANO du 2 AOUT

MERCREDI 7 AOÛT - 21H

GEORGES PLUDERMACHER

Récital Piano

GEORGES PLUDERMACHER

J.S BACH Concerto dans le style italien (1735) LISZT-BACH : Variations Weinen, Klagen, Sagen, Zorgen (1862) CHOPIN : 1° Ballade pour piano (1835) ST SAENS : Concerto N° 2 pour piano et orchestre (version de Georges Bizet pour piano seul 1868)

Cité parmi les grands virtuoses français du XX°s, G.Pludermacher se consacre cette fois–ci à deux oeuvres de Bach, le célèbre Concerto Italien de 1735 et une formidable cantate de 1714 (Les pleurs, lamento,tourments et découragement) servant de thème aux sublimes variations funèbres écrite par Liszt à la mort de sa fille Blandine en 1862.

En deuxième partie la si belle Ballade première de Chopin, avant la surprise éclatante du 2° concerto pour piano de St Saëns rédigé pour piano seul par un jeune Bizet ( eh oui celui de Carmen !!). Une première pour nombre de mélomanes. « Ce concerto commence comme du Bach et finit comme de l’Offenbach » avait persiflé G.B.Shaw. Il est vrai que le thème tellement connu est tiré du Tantum Ergo de Fauré et a été « prêté » par ce gentil compositeur à son redoutable « ami » St Saëns .

 

Entrée 15 € - Placement libre

Je commande mes places pour GEORGES PLUDERMACHER

DIMANCHE 4 AOÛT - 21H00

STRACH

THÉATRE

STRACH

Patrick Masset a fondé le théâtre d’1 jour en 1994. Comédien, metteur en scène, passionné par le cirque, il y défend un théâtre transdisciplinaire ancré sur le réel. Il se remet régulièrement en question et cherche la forme la plus juste pour la changer encore. En 2008, il crée L’Enfant qui…, un spectacle autour de la fi gure et des créations du sculpteur Jephan de Villiers, qu’il jouera plus de 300 fois dans le monde jusqu’à la Mama de New York en novembre 2015. Mais aux grandes salles, il préfère son camion roulotte ou son chapiteau de proximité pour aller vers les gens et les rencontrer à égalité.

Des corps qui se touchent, des voix qui se portent. D’entrée de jeu, on se trouve à la fois dans le plus élémentaire des rapports humains et dans l’inattendu. Là où le corps du porteur devient le sol du chanteur : ce mélange d’intranquilité et de confi ance est source d’une étrange émotion. Porter, c’est exprimer un geste solidaire, mais c’est aussi interroger l’importance de la main (ou de la voix), qui part, porte, retient ou rattrape. Qui sauve aussi parfois ! Nous souhaitons, dans ce spectacle, saisir la nature, l’essence du vivre ensemble sur la base d’une expérience nouvelle : porter la voix. La voix lyrique, comme les portés acrobatiques, sont en décalage face au réel. Et paradoxalement, la voix et les corps nous accompagnent sans cesse au quotidien. Cette proposition, dans sa forme même, est un plaidoyer imagé et pourtant très concret contre notre société capitaliste - productrice d’inégalités et de mise en concurrence - où la plupart des hommes se perçoivent comme des « suiveurs », incapables d’agir et sans identité propre. Notre volonté est de partir du constat que le comportement des gens, les uns envers les autres, se transforme en relation aux mouvements sociaux qui les entourent. Avec ce projet réaliste, nous souhaitons présenter une vision décalée et nécessaire de la société qui s’articule autrement, endosse une forme originale, se manifeste différemment dans les rapports à ses compagnons, s’exprime sur un autre ton, par d’autres gestes, d’autres attitudes corporelles et vocales. D’autres façons d’envisager la musique aussi, quelquefois...

Le voeu ardent de cette pièce musicale consiste à  reconnaître ces différences, à observer la réalité qui nous entoure, celle du comportement humain, même et surtout dans son caractère contradictoire, et à trouver une forme autre qui met en lumière cette contradiction sur le plateau.

 

Entrée 15 € - Placement libre

Je commande mes places pour le THÉÂTRE DU 4 AOUT

JEUDI 8 AOÛT - 21H

ALEXANDER PALEY

RÉCITAL PIANO

ALEXANDER PALEY

CHOPIN : 24 préludes pour piano opus 28 (1835)

SCHUMANN : Carnaval pour piano opus 9 (1835)

Le retour d’ Alexander Paley se fait entre une série de concerts dans les pays baltes et une autre tournée aux USA, avec un programme de haute volée . Vous entendrez deux splendides cycles pour le piano écrits tous les deux en 1835. L’un étant les « 24 préludes pour le piano « écrits par Chopin sous les yeux de son inévitable amoureuse Georges Sand sur l’ile de Majorque en 1835 et l’autre grand cycle écrit la même année par Robert Schumann pensant à tous moments à sa jeune promise de 16 ans , Clara ,déjà une remarquable pianiste depuis l’âge de 10 ans. Son « Carnaval , opus 9 « prodigieuse série de variations sur 4 notes ,où figure une variation nommée » Chopin » pour saluer son alter ego du romantisme français, reste une des plus énigmatique oeuvre du compositeur. Pour accompagner ces poèmes romantiques du XIX°s , une courte pièce dite « Connexion to Ariel's song » pour Alexander Paley écrite par René Koering pour remercier tous les artistes venus au Festival au moment où il quittait le village de Tresques .

 

Entrée 15 € - Placement libre

Je commande mes places pour ALEXANDER PALEY

VENDREDI 9 AOÛT - 21H

CINEMA-PIANO

LE SANG D’UN POÊTE COCTEAU-PALEY

Un film de Jean COCTEAU (sortie 1930) Accompagnement au piano en direct : Alexander PALEY

Fabriqué à l’aide de trucages bluffants et d’une réflexion en miroir sur l’Art, ce premier film réalisé par Jean Cocteau nous plonge dans les rêves et l’inconscient troubles d’un artiste ; cette oeuvre déroutante et surréaliste reçut le soutien de Charles de Noailles ( à qui l’on doit aussi l’existence du « Chien Andalou « de Bunuel) grâce à qui l’apprenti cinéaste put expérimenter des images chargées de poésie et annoncer ainsi déjà ses futures grandes oeuvres telles « Les Enfants Terribles », la Belle et la Bête », ou « Orphée » La musique imaginée ce soir par le célèbre pianiste crée à merveille une succession d’ambiances sonores rivalisant de virtuosité avec les images spectaculaires d’un de nos plus grands poètes français du XX°s.

 

Durée : 50 minutes

Entrée 15 € - Placement libre

LE SANG D’UN POÊTE COCTEAU-PALEY

Je commande mes places pour le CINÉMA PIANO du 9 AOUT

LUNDI 29 JUILLET - 21H

GRATTARD TRICOIRE FALLICO

TRIO CLASSIQUE

GRATTARD - Piano

TRICOIRE - Violoncelle

FALLICO - Clarinette

BEETHOVEN : Trio opus 11 pour clarinette, piano et violoncelle.  SCHUMANN : Fantasiestücke opus 73 pour clarinette et piano  Astor PIAZZOLA : Le grand Tango pour violoncelle et piano  NINO ROTA : trio pour clarinette, piano et violoncelle.

Après le concert mémorable donné par le Trio de Montpellier autour de la pianiste Sophie Grattard , elle a invité cette année le clarinettiste solo Andrea Fallico et le violoncelle solo Cyrille Tricoire, tous deux à l’orchestre de Montpellier, pour un programme réjouissant à plus d’un titre. Tout d’abord le Trio opus 11 de Beethoven dédié à la Comtesse de Thun et qui fut surnommé à l’époque «Gassenhauer» pour signifier que l’oeuvre était inspirée dans son mouvement final par un «tube» celui d’un air tiré d’un opéra de la star des compositeur d’opéras légers Joseph Weigl, «Le Corsaire Amoureux» (air qui a servi par la suite à Hummel et à Paganini). Pour suivre un chef d’oeuvre de Robert Schumann qui met en lumière la virtuosité de la clarinette dans le domaine si apprécié de nos jours, «l’Héroïc-Fantaisie» avec les fulgurances du génial écrivain allemand E.T.A.Hoffmann, compositeur lui même et maître du fantastique, précurseur de Tolkien et autres aventuriers de l’imaginaire. Les Phantasiestücke sont en 3 mouvements : le 1° est tendre et expressif, Le 2° vif et léger et le 3° rapide et plein de feu avec l’indication «plus vite et encore plus vite». Quand en 1985 j’ai crée le Festival de Radio France et Montpellier j’avais demandé à mon ami Astor Piazzola de venir le 15 juillet à la Cour des Ursulines avec son quintette et la splendide chanteuse italienne Milva pour des tangos somptueux de volupté .Quelques jours auparavant au même festival j’avais demandé à Rostropovitch de me jouer le Grand Tango de Piazzola il m’a répondu qu’il y songeait , et c’est ce chef d’oeuvre d’érotisme que vous entendrez ce soir avec Cyrille et Sophie. Autre phénomène musical du XX°s, Nino Rota, cet enfant de 12 ans, élève de deux plus grands compositeurs italiens Pizzetti et Casella et qui donnera plus tard au monde du cinéma parmi les quelques 150 musiques de film, des chef d’oeuvres inoubliables en même temps que de nombreuses oeuvres symphoniques ou de chambre une splendeur d’humour et de tendresse : son unique Trio.

René Koering

 

 

Entrée 15 € - Placement libre

Je commande mes places pour le TRIO CLASSIQUE du 29 JUILLET

facebook

contact

mentions légales

ENTRE 2 CAISSES
NAÏMA GIROU, Michel MARRE, Pierre COULON-CERISIER
VARVARA EPOMNYASHCHAYA

GEORGES PLUDERMACHER

STRACH

ALEXANDER PALEY

LE SANG D’UN POÊTE COCTEAU-PALEY

GRATTARD TRICOIRE FALLICO